Services publics

Collectivité

Zones d’expérimentation au cimetière de Riom

    Ajouter à mon bloc-notes

  • Imprimer la page

Un effort de restructuration de l’ancien cimetière est en cours (entreprise)

19 mars

Mise à jour 26 mai 2021

Le plan de désherbage suit son cours au cimetière et se fait à l’aide de produits phytosanitaires encore autorisés sur les cimetières n’ayant pas vocation à la promenade.

Ces produits sont des désherbants foliaires qui, une fois pulvérisés sur les plantes, brûlent le feuillage jusqu’à la racine de manière à éliminer radicalement celle-ci.

Le temps d’action est généralement de 15 jours (en fonction des conditions météo), d’où l’aspect peu esthétique du cimetière actuellement. Les plantes sèches seront fauchées et évacuées par la suite.
Les conditions météo, peu favorables ces dernières semaines ont retardé le bon déroulement du désherbage.

 

______________________________________________________________________________________

 

Suite à la modification de l’article V de l’arrêté du 4 mai 2017 portant sur les dispositions d’interdictions d’utilisation des produits phytosanitaires, cette interdiction porte désormais sur tous les cimetières à partir du 1er juillet 2022.

Aujourd’hui, un effort de restructuration de l’ancien cimetière est en cours (entreprise) notamment à travers des méthodes d’ensemencement des allées et de plantations d’espèces tapissantes (sédum) au niveau des inter-tombes et abords de concessions.

Les parties des cimetières qui n’ont pas encore été restructurées, sont encore entretenues par l’utilisation de produits phytosanitaires.

Afin de réduire cet usage, et de se préparer à la transition totale 0phyto pour juillet 2022, des zones d’expérimentation sont mises en place sur plusieurs parcelles des cimetières (ancien et nouveau) depuis le 15 mars.

Ces zones auront deux objectifs :

  • Tester des plantations d’espèces vivaces couvre-sols à recouvrement rapide, résistantes à la sécheresse et rustiques. Ces plantes ont été choisies, également, pour leur faible hauteur de tiges florales (8 à 10 cm environ).

Ces zones-test seront établies de manière à ne pas gêner les usagers (inter-tombes, bordures latérales de concessions donnant sur chemin, …) avec des espèces telles que :

  1. Achillea Tomentosa (Achillée)
  2. Hieracium Pilosella (Piloselle)
  3. Géranium Versicolor (géranium vivace)
  4. Thymus Praecox (thym serpolet couché)
  5. Aubrieta Royale Blue (Aubriète)
  6. Armeria Pseudoarmeria (gazon d’Espagne)
  7. Etc.

Certaines variétés présentent également un pouvoir allélopathique, c’est-à-dire qu’elles produisent une ou plusieurs substances biochimiques permettant d’influencer la concurrence avec d’autres espèces (c’est un désherbant naturel que la plante produit elle-même)

  • Tester l’utilisation de plusieurs herbicides bio contrôle, substances naturelles d’origine végétale autorisées par le Ministère du code rural et de la pêche maritime comme l’acide pelargonique et l’acide caprylique pour Riom sur des zones-tests afin de mesurer leur efficacité.

Toute l'actualité